Dans son dernier projet artistique, «Métamorphose, et vous ?», Jibé Assey a crée une suite de trois expositions inspirées des Arts et de la Mode. D’après des études de tendances et des rapports sociologiques, il était question de démontrer le danger face auquel se trouve notre planète et en particulier de mettre évidence le fait que l’on s’adresse mal aux populations. En effet, la Nature reprend toujours ses droits, c’est en réalité notre espèce qui est menacée.

A l’heure actuelle, la Nature est semble-t’il arrivée à l’état de conscience chez les humains. On observe de plus en plus de recyclage, une envie de consommer rationnellement et de préserver notre mère Nature.  On essaye de prévoir sur la durée en se souciant des générations futures et des conséquences des actes présents. Confirmé par l’arrivée de nouveaux groupes « extrémistes » (Vegans, anti-fourrure…), la population terrienne a dépassé le stade de la consommation outrancière et semble se préoccuper de l’avenir de ses congénères , de la Planète qui l’accueille, et inconsciemment de sa propre survie.

Pour donner vie à cette conscience immatérielle, le choix s’est porté sans nul doute sur la représentation du Chamanisme et de la sorcellerie traditionnelle, invoquant les forces de la Nature pour la pérennité et le bien-être de notre espèce.
Peut importe le continent dont ils sont originaires où l’époque dans laquelle ils exercent, ces magiciens de la nature ont pour objectif de protéger cette dernière et de s’en servir pour la faire croître, en jetant ou conjurant le mauvais sort.

“Osez l’Ivresse des sens et laissez-vous envoûter pour la pérennité de notre genre.”

 
Les volumes de la collection s’organisent particulièrement autour des épaules, auxquelles ils sont souvent suspendus et rappellent la forme du Triangle.

Incarnation physique du chiffre sacré Trois, le triangle symbolise les grandes étapes de la vie humaine (Naissance, Âge adulte, Mort), l’Harmonie parfaite du monde des Dieux.

Cette forme sacrée est indestructible, le contraire serait un sacrilège.
Parfois arrondis, les volumes se rapprochent du Cercle, image de la plénitude et de la perfection. Les cerclent symbolisent l’Univers, la pleine Lune, le Soleil, deux pôles fondamentaux autour desquels se construisent les divers cosmogonies.

C’est l’image du temps et de l’infini, de l’éternel recommencement, à l’image de la Mode elle-même. C’est un espace sacré infranchissable, dont nul ne peut entrer ou sortir sans courir les risques de ce tabou fondamental.





TRANSCENDANCE 
COLLECTION A/H 2018/19
2018








Les couleurs et les textures de la collection tentent de rendre compte de la pérennité du Chamanisme et des croyances au travers des époques et de toutes les civilisations. Si les broderies sont basiquement inspirées des matériaux sacrés qu’ils emploient comme les animaux (poils, fourrure…) et les végétaux (liens, paille, fleurs, feuillages…), chaque touché rappelle un matériau vénéré. Si le PVC fait écho à des croyances et des pratiques plus récentes, les grosses toiles et les gros fils sont l’image du végétal brut et des débuts de l’ornement sacré.



La gamme de couleurs tente de se rapprocher au mieux des couleurs de la Nature, excluant le vert, assimilé au Diable et aux criminels au courant du Moyen Âge. Pour les sorciers, il était propice à l’invocation des forces du mal et de la nuit.
Il restera cependant la couleur du bois sec, du bâton, indispensable pour prononcer des formules magiques, juxtaposée aux couleurs ocres de la Terre, du Soleil et des pierres ansi qu’aux bleutés oscillant du noir au gris , symbole de la Grandeur de l’Univers profond et des Abysses sous-marines.



Selon les croyances, les éléments peuvent varier et certains se recoupent ; si dans notre culture occidentale ils sont au nombre de Quatre (l’Air, la Terre, l’Eau et le Feu), on en compte cinq chez les chinois (l’Eau, la Terre, le Feu, le Bois et le Métal).

« TRANSCENDANCE » est l’organisation de Septs Chamans, chacun chevalier conquérant au service d’un des éléments que Jibé Assey a imaginé sacrés :

l’Eau, le Feu, la Terre, l’Air, la Pierre, le Végétal et l’Animal.









Direction Artistique : Jibé Assey
Photographie : Marie Moroté
Création/Stylisme : Jibé Assey

Coiffure : Jibé Assey
Make Up : Rafaël Pita
Modèles : Fabrizio Jean-François Yohann Miguel






Mark